Le 11 Mars, une journée entrepreneuriale à célébrer au féminin : De la volonté de survivre à la passion d’entreprendre !

A la Hassania Junior Entreprise, nous traduisons déjà la parité avec une représentativité féminine de 62,50 % quant aux postes de responsabilité, mais qu’en est-il de notre pays ?!

L’entrepreneuriat féminin est un enjeu national et un vecteur de stabilité et de pérennité pour le développement social et économique du Royaume.

Nous sommes persuadés qu’il n’y a pas plus belle activité que d’entreprendre. De nos jours, si les entrepreneurs sont majoritairement des hommes, nous sommes en droit de nous interroger sur les raisons de cette inégalité : Quel est le profil de ces femmes entrepreneurs, quels sont les secteurs d’activité qui séduisent la catégorie féminine? Qu’est-ce qui motive les femmes à entreprendre ?

Toutes ces questions ont pour but de considérer le sujet sous plusieurs optiques afin d’apporter des éclairages et d’appréhender le débat sur l’entrepreneuriat féminin d’un double point de vue : sociétal et économique.

À noter que le dernier rapport du « Global Entrepreneurship Monitor » sur la région Moyen-Orient et Afrique du Nord révèle que plus de 70% des Marocains déclarent préférer posséder leur propre entreprise. La part des femmes, quant à elle, toujours à partir de ces mêmes données, est de l’ordre de 22%, mais ce pourcentage semble croître et elles représentent 43% des dirigeants d’entreprises naissantes, un pourcentage susceptible d’augmenter en réglementant le secteur informel.

De surcroît, lorsque la création d’entreprises fait suite à une première expérience professionnelle, les femmes marocaines sont en difficulté puisqu’elles ne sont que 13% à occuper des postes de management. Le dernier élément significatif concerne l’accès au financement : seulement 27% des femmes marocaines ont accès à un compte bancaire dans une institution.

Le 8 Mars de cette année apportera –t- il de nouvelles résolutions?

Nous, la Hassania Junior Entreprise, venons avec un programme débattant la thématique entrepreneuriale féminine d’une optique particulière, sous le thème :

« L’entrepreneuriat au goût féminin, le label de leadership émergent », et organisons un colloque le Samedi 4 Mars 2017 au sein de l’Ecole Hassania des Travaux Publics réunissant une panoplie d’entités visant la promotion de l’entrepreneuriat féminin d’une part et confirmant l’ampleur de la femme au sein de l’entreprise d’autre part: Toutes sont venues démontrer que plus que l’acte d’entreprendre qui est une culture rassemblant engagement individuel et conscience organisationnelle, entreprendre au goût féminin démarrant par une volonté de survie se trouve ex-abrupto face à une passion de le mener.

Au programme du colloque, la HJE introduit l’entrepreneuriat féminin à travers un panel de professionnelles garni des vecteurs du flambeau entrepreneurial. La CGEM, l’AFEM, Réseau Entreprendre Maroc, Startup Maroc, Startup Your life sont désormais les stars du podium HJEiste.

Décortiquant la situation actuelle de la femme entrepreneur, une table ronde est également à la carte, présentant les différentes contraintes auxquelles la femme entrepreneur fait face, nos intervenants ont discuté les stratégies développées et les potentielles visions pour instaurer une culture entrepreneuriale féminine en ayant une représentativité diversifiée : Secteur étatique, Fédérations, Organisations, Associations, Coopératives, Incubateurs, Entrepreneurs et entités médiatiques.

Cette composante entrepreneuriale savourée au goût féminin a été couronnée par un cocktail d’échange entre étudiants et professionnels : Une véritable occasion de partage d’expériences, un espace de futures collaborations et une plate-forme de potentiels contacts professionnels.

Comments are closed.